a défaite du Togo face aux Comores (0-1), jeudi à Lomé en éliminatoires de la CAN 2021, est dans toutes les discussions au pays des Eperviers. Sifflé lors de sa sortie de la pelouse de Kégué, le sélectionneur Claude Le Roy est au centre des débats. C’est une petite phrase prononcée par Mathieu Dossevi pendant la conférence de presse d’après-match qui a mis le feu aux poudres. « Les joueurs locaux convoqués par Claude Le Roy n’ont pas le niveau des compétitions internationales », aurait déclaré le joueur du Téfécé. Un avis interprété comme une forme de désaveu des choix de Claude Le Roy par une partie de la presse togolaise, alors que l’équipe nationale locale a obtenu le mois dernier sa qualification pour le CHAN aux dépens du Nigeria.

C’était difficile de pouvoir développer un argument complet, dans une telle ambiance…mais pour faire suite, je disais que les locaux, sont des jeunes joueurs prometteurs mais qu’ils ont encore besoin de temps pour s’inscrire dans cette sélection.

— Matthieu Dossevi (@MDossevi) November 14, 2019

Interpellé sur Twitter, Mathieu Dossevi s’est défendu d’avoir ainsi taclé son sélectionneur. « C’était difficile de pouvoir développer un argument complet, dans une telle ambiance… Mais pour faire suite, je disais que les locaux, sont des jeunes joueurs prometteurs mais qu’ils ont encore besoin de temps pour s’inscrire dans cette sélection », a expliqué le milieu de terrain offensif. S’en est suivi une longue joute verbale avec plusieurs confrères togolais. Déplorant l’absence de milieu récupérateur de haut niveau dans l’effectif, l’un d’entre eux a d’ailleurs interpellé Alaixys Romao, espérant voir le Rémois sortir de sa retraite internationale. La réponse, claire et nette, n’a pas tardé à fuser.

Ya koi encore vous m’emmerdez à me mentionner.
J’ai vu l’interview, où il parle des joueurs locaux, ya rien de choquant .
Juste supporter votre équipe nationale . Qu’ils continuent à bossé car ya un autre match bientôt.
Pas besoin de polluer l’équipe national avec vos conneries.

— Alaixys Romao (@AlaixysRomao) November 15, 2019

Si le débat sur les choix de Claude Le Roy a toutes les raisons d’être ouvert après la prestation de jeudi à Kégué, il n’est pas certain que le timing et l’étalage des échanges sur les réseaux sociaux servent les desseins des Eperviers qui n’ont, rappelons le, perdu que le premier de leurs six matchs de poule, et doivent se remobiliser avant de se déplacer au Kenya, lundi dans le cadre de la 2eme journée de ce groupe G.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here