Comme souvent dans ces situations, Sergio Ramos a relancé les siens (55eme) et Casemiro a arraché l’égalisation (85eme), juste après l’expulsion de Ruud Vormer pour un deuxième avertissement (84eme). Mais il était trop tard pour que le Real profite de cette supériorité numérique.

Ce n’était pas le résultat prévu, ni le résultat que nous espérions, surtout en jouant à la maison. Ils ont eu deux occasions en première période et ils ont marqué deux buts. C’est difficile, en Ligue des champions il faut respecter tous les adversaires. Nous avons bien réagi, ce nul est peut-être un mal pour un bien, cela pourrait accroître nos chances (de qualification). En Ligue des champions, il n’y a pas de match facile et c’était compliqué de jouer en étant menés 2-0. Nous avons bien réagi, nous avons encore beaucoup de chances de nous qualifier et nous dépendons de nous-mêmes, c’est le plus important. (Sur la pression en étant menés au score) Quand tu perds 2-0, tu veux faire les choses plus rapidement et tu finis par faire des erreurs. Mais le public et l’équipe y ont cru jusqu’au bout. Quand on joue ici (au Bernabéu) on ne peut pas perdre. Vu notre très mauvaise première période, on s’en tire bien avec le match nul», a déclaré Casemiro auteur du but de l’égalisation mardi contre Bruges lors du nul 2-2 en Ligue des champions.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here