Le Colonel Guy Akpovy, président de la Fédération togolaise de football (FTF), a fait part lundi de sa surprise après l’annonce de la désignation du sélectionneur adjoint des Eperviers, Sébastien Migné, au poste de sélectionneur national au Congo, a appris APA de bonne source. 

Le Français Sébastien Migné a sollicité lundi une rencontre avec le président de la FTF et l’a informé au cours de la rencontre « qu’il venait d’être retenu comme sélectionneur national du Congo ». 

Selon un communiqué signé du secrétaire général de la FTF, le Colonel Guy Akpovy a fait part de sa surprise et rappelé au sélectionneur adjoint qu’il avait sur interpellation des services de la FTF, catégoriquement démenti cette information soutenant qu’il n’avait « ni fait acte de candidature, ni demandé à qui que ce soit de le faire à cet effet ».

« Le président du Comité Exécutif de la FTF a déploré ce départ brusque sans préavis, au moment où l’Equipe nationale se prépare à amorcer les préparatifs pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 », indique le communiqué qui précise que « le Colonel Guy Akpovy a indiqué que la situation créée par le départ inattendu de Sébastien Migné sera abordée avec le sélectionneur national Claude Le Roy et qu’une analyse en sera faite au regard des termes du contrat le liant au Togo ».

Sébastien Migné est l’adjoint du sélectionneur des Eperviers Claude Le Roy depuis l’année dernière. 

Ils ont conduit ensemble l’équipe togolaise à la dernière coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2017) au Gabon pendant lequel le Togo a été éliminé au premier tour.