Au Sénégal depuis le 1er janvier 2017, l’équipe nationale du Togo a démarré hier sa préparation en direction de la Can 2017 à l’Institut Diambars de Saly-Portudal. Pour ce regroupement, Claude Le Roy a convoqué 25 joueurs, dont certains cadres comme Emmanuel Adebayor.



Les Éperviers du Togo ont choisi le Sénégal pour bien préparer leur Can. Le sélectionneur Claude Le Roy et ses hommes ont débarqué dimanche et ont pris hier le chemin de l’Institut Diambars pour leurs premiers galops d’entraînement. Deux séances étaient au menu des joueurs visiblement décontractés. Pour ce stage, Le Roy a misé sur 25 joueurs dont Emmanuel Adebayor, Agassa Kossi, Alaixys Romao, Matthieu Dossevi. Des joueurs évoluant dans le championnat local participent également à ce regroupement. Ce stage constitue pour le technicien français une opportunité de tester certains joueurs, avant la publication de la liste finale des 23 joueurs qui défendront les couleurs du Togo qui dispute son premier match le 16 janvier contre la Côte d’Ivoire avant d’affronter le Maroc et la Rd Congo dans le Groupe C basé à Oyem.

Après la première séance de la matinée, la seconde s’est déroulée dans l’après-midi dans une excellente ambiance. Elle a été axée sur les volets technique et physique. Les joueurs ont ainsi exécuté des séquences de passes pour créer des automatismes et améliorer la conservation du ballon. Un jeu d'opposition était aussi au menu.

À l’issue de cette séance, l’emblématique capitaine de l’équipe, Emmanuel Adebayor, a salué l’état d’esprit qui règne présentement dans le groupe. Selon l’attaquant vedette de cette équipe, le moral est bon et la motivation est générale. « Nous avons des échéances très importantes, donc nous devons bien nous concentrer sur notre boulot. Une Can, ce n’est pas une petite compétition. Ce ne sera donc pas très facile, mais nous nous surpasserons pour ne pas décevoir le peuple togolais », a laissé entendre Adebayor. Selon lui, l’équipe va continuer à travailler dans la sérénité pour être prêt le jour J.

Annoncé au Sporting Club de Bastia, l’ancien buteur de Tottenham dément avoir signé tout contrat avec le club corse.

S. O. FALL

Au Sénégal depuis le 1er janvier 2017, l’équipe nationale du Togo a démarré hier sa préparation en direction de la Can 2017 à l’Institut Diambars de Saly-Portudal. Pour ce regroupement, Claude Le Roy a convoqué 25 joueurs, dont certains cadres comme Emmanuel Adebayor.

Les Éperviers du Togo ont choisi le Sénégal pour bien préparer leur Can. Le sélectionneur Claude Le Roy et ses hommes ont débarqué dimanche et ont pris hier le chemin de l’Institut Diambars pour leurs premiers galops d’entraînement. Deux séances étaient au menu des joueurs visiblement décontractés. Pour ce stage, Le Roy a misé sur 25 joueurs dont Emmanuel Adebayor, Agassa Kossi, Alaixys Romao, Matthieu Dossevi. Des joueurs évoluant dans le championnat local participent également à ce regroupement. Ce stage constitue pour le technicien français une opportunité de tester certains joueurs, avant la publication de la liste finale des 23 joueurs qui défendront les couleurs du Togo qui dispute son premier match le 16 janvier contre la Côte d’Ivoire avant d’affronter le Maroc et la Rd Congo dans le Groupe C basé à Oyem.

Après la première séance de la matinée, la seconde s’est déroulée dans l’après-midi dans une excellente ambiance. Elle a été axée sur les volets technique et physique. Les joueurs ont ainsi exécuté des séquences de passes pour créer des automatismes et améliorer la conservation du ballon. Un jeu d'opposition était aussi au menu.

À l’issue de cette séance, l’emblématique capitaine de l’équipe, Emmanuel Adebayor, a salué l’état d’esprit qui règne présentement dans le groupe. Selon l’attaquant vedette de cette équipe, le moral est bon et la motivation est générale. « Nous avons des échéances très importantes, donc nous devons bien nous concentrer sur notre boulot. Une Can, ce n’est pas une petite compétition. Ce ne sera donc pas très facile, mais nous nous surpasserons pour ne pas décevoir le peuple togolais », a laissé entendre Adebayor. Selon lui, l’équipe va continuer à travailler dans la sérénité pour être prêt le jour J.

Annoncé au Sporting Club de Bastia, l’ancien buteur de Tottenham dément avoir signé tout contrat avec le club corse.

S. O. FALL

- See more at: http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-49-47/item/59445-can-2017-les-eperviers-du-togo-ont-debute-leur-stage-a-saly.html#sthash.wM3tIhq6.dpuf

Au Sénégal depuis le 1er janvier 2017, l’équipe nationale du Togo a démarré hier sa préparation en direction de la Can 2017 à l’Institut Diambars de Saly-Portudal. Pour ce regroupement, Claude Le Roy a convoqué 25 joueurs, dont certains cadres comme Emmanuel Adebayor.

Les Éperviers du Togo ont choisi le Sénégal pour bien préparer leur Can. Le sélectionneur Claude Le Roy et ses hommes ont débarqué dimanche et ont pris hier le chemin de l’Institut Diambars pour leurs premiers galops d’entraînement. Deux séances étaient au menu des joueurs visiblement décontractés. Pour ce stage, Le Roy a misé sur 25 joueurs dont Emmanuel Adebayor, Agassa Kossi, Alaixys Romao, Matthieu Dossevi. Des joueurs évoluant dans le championnat local participent également à ce regroupement. Ce stage constitue pour le technicien français une opportunité de tester certains joueurs, avant la publication de la liste finale des 23 joueurs qui défendront les couleurs du Togo qui dispute son premier match le 16 janvier contre la Côte d’Ivoire avant d’affronter le Maroc et la Rd Congo dans le Groupe C basé à Oyem.

Après la première séance de la matinée, la seconde s’est déroulée dans l’après-midi dans une excellente ambiance. Elle a été axée sur les volets technique et physique. Les joueurs ont ainsi exécuté des séquences de passes pour créer des automatismes et améliorer la conservation du ballon. Un jeu d'opposition était aussi au menu.

À l’issue de cette séance, l’emblématique capitaine de l’équipe, Emmanuel Adebayor, a salué l’état d’esprit qui règne présentement dans le groupe. Selon l’attaquant vedette de cette équipe, le moral est bon et la motivation est générale. « Nous avons des échéances très importantes, donc nous devons bien nous concentrer sur notre boulot. Une Can, ce n’est pas une petite compétition. Ce ne sera donc pas très facile, mais nous nous surpasserons pour ne pas décevoir le peuple togolais », a laissé entendre Adebayor. Selon lui, l’équipe va continuer à travailler dans la sérénité pour être prêt le jour J.

Annoncé au Sporting Club de Bastia, l’ancien buteur de Tottenham dément avoir signé tout contrat avec le club corse.

S. O. FALL

- See more at: http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-49-47/item/59445-can-2017-les-eperviers-du-togo-ont-debute-leur-stage-a-saly.html#sthash.wM3tIhq6.dpuf