Vrai ou faux cette assertion en titre de cet article ? Seule la suite nous situera. En tout cas, tant réclamés ces dernières semaines par les Togolais, les comptes de la CAN 2013 ont été finalement faits ce jour au ministère des Sports à Lomé.

Il ressort de ces comptes faits par la responsable du Cabinet IIC, Nathalie Bitho, que les différentes opérations de collectes de fond ont permis de rassembler la somme de 2.257.416.370 de F cfa. Et à la surprise générale, on révèle une dépense chiffrée à plus de 2.886.385.107 de F cfa, soit une perte sèche de 628.968.737 de Fcfa, fruit de la gestion chaotique faite de la participation togolaise à la compétition.

Quel sort pour ceux qui se seraient rendus coupables de ces pertes ? C’est la grande interrogation.

En tout cas, pour le Cabinet de Mme Bitho, il n’y a pas à chercher de midi à 14 heures. Il recommande que les personnes coupables de mauvaise gestion puissent être sommées de rembourser l’argent qu’ils ont dépensé sans justification. Sur cette liste, on pourrait avoir ceux qui ont été dans le circuit de la sélection de Jet Aviation Group qui a encaissé près de 77 millions sans jamais ramener les Eperviers à Lomé, ceux aussi qui ont milité pour Ndola Logistics qui n’a pas fourni toutes les prestations demandées alors que cette entreprise serait payée à plus de 823 millions de Fcfa.
A la suite de la responsable de ce Cabinet, le Ministre des Sports, Guy Madje Lorenzo, n’exclut pas des poursuites judiciaires contre ceux ou celles qui se refuseraient de rembourser les sommes manquantes. On attend de voir comment ça se fera.

Comme le Premier ministre Arthème Ahoomey-Zunu, en son temps, avec sa promesse qu’ils rendraient compte dans les détails et qu’aucune personne ne gardera par devers elle un seul centième, Guy Lorenzo, a promis sans trop convaincre que pour la CAN 2017, tout se fera dans les normes et qu’il n’y aurait pas des gens qui seraient à la fois juges et parties. Mieux, il miroite aux Togolais que les comptes de la prochaine campagne seront publiés au plus tard le 15 juillet 2017.