Après un an d’enfer dans une Serie B qu’il a fini par remporter, Cagliari ne compte pas se vautrer dès novembre au niveau supérieur. Et pour tenter d’échapper aux ridicules « Un oiseau pour le chat ? » ou « L’ascenseur pour Cagliari ? » dans les « Spécial Compétition » , les Sardes veulent taper fort.

 

Ce n’est donc pas un ni deux, mais bien trois gros noms que les médias italiens enverraient au stade Sant'Elia. Bon, c’est vrai qu’Emmanuel Adebayor, Sulley Muntari (libres) et Samuel Eto’o (Antalyaspor) sont un peu plus mous des genoux qu’il y a cinq ans, mais niveau flocage sur le maillot, ça tuerait d’office.