Réunis ce lundi à l’hôtel Eda Oba à Lomé, présidents de clubs de première, deuxième division et des présidents de différentes ligues ont manifesté leur refus de reconnaître la légitimité du tout nouveau comité de normalisation des questions de football mis en place par la Fédération internationale de football association (FIFA). Ce comité a pour mission, selon la FIFA, de régler d’ici le mois de novembre 2015 les problèmes qui minent le football togolais et de mettre en place un nouveau bureau de la Fédération togolaise de football (FTF).



 En lieu et place, les présidents de clubs ont proposé la mise en place d’un comité de coordination formel composé de onze (11) membres, un comité qui, selon eux, serait chargé de suivre avec les autorités politiques et la FIFA, les évolutions très prochaines des activités liées au football et convoquer très rapidement un congrès extraordinaire.

A la suite de cette réunion une commission de pilotage a été créée par les présidents présents pour, ont-ils dit, porter haut leurs revendications en vue de la définition d’une feuille de route précise conduisant  à des élections précises à la Fédération togolaise de football (FTF).

Pour rappel, la commission de pilotage sera dans les prochains jours en session extraordinaire pour constituer  un bureau devant diriger cette commission.

Au dernières nouvelles, la cérémonie de passation de service prévue ce lundi entre l'ancien bureau de la fédération et le nouveau comité a été reportée.

Modeste K.