Plusieurs anciens de Ligue 1 ont traversé des zones de turbulences la saison passée. Ces derniers pourraient d'ailleurs se laisser tenter par un retour en France. Tour d'horizon.

Tombé aux oubliettes à Crystal Palace, Steve Mandanda (32 ans) a décidé de revenir en France, à l’Olympique de Marseille, pour se relancer.

D’autres joueurs pourraient bien suivre l’exemple du gardien de but phocéen. Commençons par certains internationaux tricolores. Moussa Sissoko (27 ans, ex-TFC), qui a vécu un premier exercice terriblement frustrant à Tottenham, réfléchira peut-être à l’option Olympique de Marseille pour se relancer. Mamadou Sakho (27 ans, ex-PSG), revenu en forme lors de son prêt de six mois à Crystal Palace, cherchera lui à oublier son quotidien difficile à Liverpool. Pourquoi pas grâce à un come-back en Ligue 1. Indésirable à Arsenal, Mathieu Debuchy (31 ans, ex-LOSC, Bordeaux) court lui aussi après un nouveau défi. On aurait pu évoquer le cas de Kurt Zouma (22 ans, ex-ASSE), en manque de temps de jeu à Chelsea, où il a prolongé avant d’être prêté à Stoke City.

Son coéquipier chez les Blues Loïc Rémy (30 ans, ex-OL, Nice, OM), au sortir d’une saison en prêt à Crystal Palace marquée par les blessures, devrait lui aussi rebondir sous d’autres cieux. Le Stade Rennais s’est notamment penché sur son cas. Joshua Guilavogui (27 ans, ex-ASSE) serait aussi sur le départ à Wolfsbourg. Kicker croit savoir que des clubs anglais sont venus aux renseignements, mais une écurie tricolore tentera peut-être sa chance. Libre de tout contrat depuis son départ de Séville, Benoît Trémoulinas (31 ans, ex-Bordeaux), enfin remis de ses pépins physiques, poussera peut-être un ambitieux candidat de L1. Geoffrey Kondogbia (24 ans, ex-Monaco), plusieurs fois annoncé sur le départ à l’Inter Milan, est souvent envoyé dans l’orbite du Paris SG, même si le FC Valence a été le dernier club à se positionner.

Du beau monde à relancer en Angleterre

Ces Bleus en quête de rachat ne sont pas les seuls à être des cibles potentiellement intéressantes pour les ambitieuses formations de l’élite tricolore. En Premier League, notamment, les candidats sont nombreux. Wahbi Khazri (26 ans) a le profil, suite à la relégation de Sunderland en Championship. Le milieu offensif des Black Cats avait notamment laissé entendre que l’OM pouvait lui plaire. « Ah, si l’OM m’appelle... C’est un super club, avec un super stade et de super supporters. Je serais en droit et en devoir d’écouter la proposition de l’OM, comme je l’avais fait pour Bordeaux. Mais ce n’est pas dans les tuyaux aujourd’hui. Il me faut être patient, mais j’ai faim de foot », confiait-il à L’Équipe.

En manque de temps de jeu, David Ospina (28 ans, Arsenal, cité dans le viseur de Nantes), Michy Batshuayi (23 ans, Chelsea, annoncé à Monaco notamment), Georges-Kévin Nkoudou (22 ans, Tottenham), Lys Mousset (21 ans, Bournemouth), Max-Alain Gradel (29 ans, Bournemouth), Yohan Benalouane (30 ans, Leicester City), Emmanuel Rivière (30 ans, Newcastle, de retour d’un prêt décevant à Osasuna) et Giannelli Imbula (24 ans, Stoke City, cité à Nice) collent au profil de joueur revanchard pouvant se laisser séduire par un come-back de l’autre côté du Channel. Chez nos voisins espagnols, aussi, d’autres ex-pensionnaires du championnat de France pourraient bien être attirés par un retour. On pense notamment à Dimitri Foulquier (24 ans, ex-Rennes), qui se verrait bien quitter Grenade, relégué en Segunda Division.

Quelques jolis coups en Espagne

Au Betis Séville, trois anciens répondent aux critères. Jonas Martin (27 ans, ex-Montpellier) et Didier Digard (31 ans, ex-PSG, Nice) n’ont pas eu beaucoup d’opportunités cette saison (le second, prêté à Osasuna, n’a pas été épargné par les blessures, avec notamment une rupture des ligaments croisés). Plus en vue chez les Verdiblancos, Aïssa Mandi (25 ans, ex-Reims) fait l’objet d’une cour assidue de la part du Stade Rennais et de son coach Christian Gourcuff, son ancien sélectionneur en Algérie. Aymen Abdennour (27 ans, ex-Toulouse, Monaco) voit quant à lui le projet du FC Valence tomber en décrépitude. De quoi lui donner des envies d’ailleurs alors que son nom a plusieurs fois été soufflé à l’OM dernièrement ?

De l’autre côté des Alpes, quelques éléments pourraient bien être attentifs à des appels venus de France. Mbaye Niang (22 ans, ex-Caen), prêté la saison passée à Watford, n’entrerait plus dans les plans de l’AC Milan. Son nom a été proposé à l’Olympique de Marseille dernièrement, même si c’est en Angleterre que sa cote reste la plus élevée. Serge Gakpé (30 ans, ex-Monaco, Nantes), sous contrat avec le Genoa, sort de deux saisons intermittentes en Serie A et pourrait avoir envie de revenir à ses premières amours en L1. Idem pour Anthony Mounier (29 ans, ex-OL, Nice). L’attaquant a vécu une saison particulière, entre temps de jeu irrégulier et prêt avorté à l’AS Saint-Étienne. De quoi lui donner envie de réussir son retour au pays cet été ?

L’Italie et d’autres marchés offrent des opportunités

La Lazio Rome, elle, a ouvert la porte à Filip Djordjevic (29 ans, ex-Nantes). Annoncé avec insistance du côté de l’Olympique Lyonnais et de l’Olympique de Marseille en janvier, le nom du Serbe ne circule plus trop dans les travées du Parc OL et de l’Orange Vélodrome. Mais il reste disponible sur le marché. Enfin, Molla Wagué (26 ans, ex-Caen), défenseur de l’Udinese, n’a pas profité de son prêt à Watford pour s’épanouir. De quoi songer à un retour dans l’Hexagone ? Ailleurs, en Russie, Yohan Mollo (27 ans) aurait été placé sur la liste des transferts par le nouveau coach du Zenit Saint-Pétersbourg Roberto Mancini.

« Nous sommes à l’écoute pour eux - Hernani, Mauricio et Yohan Mollo. Ils le savent. Pour les deux premiers, nous avons des offres de clubs étrangers, nous les étudions, et pour Mollo, malheureusement, nous n’avons rien », a confié le directeur sportif de la formation russe Konstantin Sarsaniya à l’agence de presse russe ITAR TASS. Une occasion pour des clubs de L1 à la recherche d’éléments offensifs expérimentés. Enfin, libre de tout contrat depuis sa résiliation avec Swansea, Franck Tabanou (28 ans, ex-Toulouse, Saint-Étienne) fait aussi office de cibles potentielles. Les exemples sont nombreux