Surpris par le Bayer Leverkusen en début de match, le Bayern Munich s’est finalement imposé (3-1), en partie grâce à Corentin Tolisso, buteur avant de sortir sur blessure, et Arjen Robben. Le RB Leipzig en a fait de même contre Hanovre (3-2).

L’espoir n’a pas duré longtemps pour le Bayer Leverkusen. Après avoir ouvert le score dès la 5eme minute par Wendell sur penalty, il était mené un petit quart d’heure plus tard par le Bayern Munich. Corentin Tolisso, avec de la réussite puis du talent pour placer sa demi-volée du gauche dans le petit filet opposé, a d’abord égalisé (10eme), avant que Robben ne donne l’avantage aux Bavarois d’une splendide volée du gauche dans la lucarne (19eme). Le milieu français a ensuite été contraint de céder sa place sur blessure, avant même la mi-temps (42eme). La lanterne rouge, qui attend toujours de prendre son premier point, a finalement concédé un troisième but signé James Rodriguez en fin de match (89eme), peu après qu’elle se soit retrouvée en infériorité numérique suite à l’expulsion de Karim Bellarabi (80eme). Mais le Bayer, toujours aussi inquiétant, n’avait de toute façon pas fait le poids dans ce match à sens unique (76% de possession, 18 tirs à 3).