Fraîchement nommé nouvel entraîneur du Real Madrid, Zinédine Zidane s'est exprimé mardi pour la première fois devant la presse. Le technicien français a annoncé vouloir redonner de la joie aux joueurs et apporter des titres dès cette saison.



Zinédine Zidane, vous venez de participer à votre première séance en tant qu’entraîneur du Real Madrid. Quels ont été vos premiers mots aux joueurs ?
Des mots simples : que j'étais content d'être à leurs côtés, qu'on avait des objectifs à atteindre et qu'on allait tout mettre en place pour y arriver. Quand tu joues dans cette équipe, il faut gagner, c'est ça ton rêve. C'est vrai que l'objectif est de gagner la Ligue des Champions. Cela sera toujours l'objectif.

Quelle est votre vision du football en tant qu’entraîneur ?
Cela a toujours été primordial de proposer un beau football. Je veux un football offensif mais équilibré. Et c'est tout. Le message, c'est de jouer le plus haut possible sur le terrain. J'ai rencontré une équipe très concentrée, pleine de vie et contente. Nous jouerons de façon intense dans chacun des matchs et aux entraînements. Un entraîneur doit être très proche des joueurs. Il me semble que c'est très important d'entretenir de bonnes relations avec eux. Mon rôle est que tout se passe bien.

Pep Guardiola a également débuté sa brillante carrière en étant en charge de la réserve du FC Barcelone avant de prendre en main l’équipe première…
Il ne me faut pas me comparer à lui. Je vais essayer de faire de mon top. Guardiola est un entraîneur formidable mais je ne veux pas me comparer à lui. Quand on était joueurs, je ne l'ai pas fait. Pour moi, ce qui est important, c'est le quotidien. Je vais faire de mon mieux pour que l'équipe aille bien.

Comment avez-vous réagi lorsque le président Florentino Pérez vous a annoncé la nouvelle ?
J'ai eu de bonnes sensations quand j'ai appris ça. Après, je me dis qu'un entraîneur n'est jamais suffisamment prêt, notamment un qui n'a jamais entraîné. Mais je me suis préparé, je suis motivé et plein d'entrain et je suis sûr que ça me permettra de réussir.

Zidane : « Je ne veux copier personne »

Gareth Bale était en vue avec Rafa Benitez et n’aurait pas été très content de le voir partir…
Je comprends que Gareth puisse être mal à l'aise avec le renvoi de Benitez mais je vais lui donner la même attention. Il est très important dans l'équipe. Ce qu'il a fait sur le terrain ces derniers temps, c'est fantastique. D’ailleurs, l’idée est de continuer avec la BBC (Benzema, Bale et C.Ronaldo) en attaque.

Allez-vous avoir un entraîneur adjoint ?
Il y a des gens qui vont faire partie de mon staff. Ce sont des gens qui m'ont toujours accompagné. Ils étaient avec moi avec le Castilla. Ce sont trois-quatre personnes. Nous n'allons pas chercher un entraîneur adjoint

Quel est votre modèle d’entraîneur ?
C'est vrai que je connais bien José Mourinho et Carlo Ancelotti. J'ai travaillé avec de nombreux entraîneurs quand j'étais joueur. Je me suis inspiré de chacun d'entre eux. Ils m'ont toujours apporté quelque chose d'important. Ce que je dois faire ? Etre l'entraîneur que je souhaite devenir. Je ne peux et ne veux pas copier un autre entraîneur.

Qu’avez-vous appris de Carlo Ancelotti ?
Ancelotti a été non seulement l'entraîneur du Real mais mon entraîneur. C'est avant tout un travailleur. Il a beaucoup apporté au Real, dont la Decima (ndlr : la dixième Ligue des Champions). Ce qu'il me disait toujours : le plus important dans le football est de remporter des matchs et surtout s'assurer que les joueurs se sentent bien.