Le dimanche 9 septembre, Michel Dussuyer a conduit la sélection béninoise au Togo dans le cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la Can 2019. Le technicien français a su neutraliser le schéma tactique (4-3-3) de son homologue togolais Claude Le Roy.

Michel Dussuyer a opté pour un jeu défensif. Ses poulains ont étouffé le milieu de terrain togolais, ce qui les obligeait à jouer sur les côtés ou balancer de longue balle vers Laba Kodjo et Adebayor sans oublier Dossevi qui ont été très remuant. Mais le schéma tactique 3-4-3 du sélectionneur béninois a été presque parfait, car il aurait reçu un 10/10 si le Bénin s’en sortait victorieux.

Cependant, il a été conçu pour la circonstance. Dussuyer peut s’en délecter. Comme son objectif avait été de rentrer avec quelque chose, on peut désormais dire que c’est fait, mais face à l’Algerie, beaucoup de choses doivent changer. On l’a vu hausser le ton quand il le fallait pour repositionner les joueurs. Lesquels étaient en mode détermination, ce qui annonce sûrement le signe du nouveau départ pour le Onze National.

Rendez-vous le vendredi 12 octobre à Blida en Algérie pour la confirmation lors de la troisième journée. Pour l’heure, le Bénin partage la tête du groupe D avec l’Algérie ( 4 points chacun).