Depuis plusieurs saisons, Anthony Roueff me talonnait pour rejoindre les rangs de l’AS Sagy. À vrai dire, j’étais bien à Bresse Jura (à Bletterans) depuis 2014 avec Patrick Ladwig, lui aussi ancien joueur de Louhans-Cuiseaux, en qualité de coach. Mais finalement, j’ai cédé, car je connais bien Josselin Henriot, le nouveau coach. »


Moukaila Goga, “l’épervier du Togo” (c’est ainsi que l’on dénomme les joueurs togolais) est donc de retour en Bresse louhannaise. Arrivé en France en 2005, Moukaila a fréquenté dès l’âge de 16 ans de grands clubs sur l’échiquier national : « J’ai passé ma formation au FC Istres avant plusieurs étapes qui m’ont conduit à Dijon, Lille, Châteauroux. Je suis arrivé à Louhans en 2006 où j’ai intégré la formation des 18 ans nationaux qui était alors coachée par Stéphane Crucet. »
Attaquant de pointe, Goga a fréquenté longtemps les rangs de l’équipe B du club louhannais, tout en disputant régulièrement des rencontres au sein du team fanion. Son épopée louhannaise durera six saisons. Puis, ce sera le départ pour Saint-Marcel qui évoluait alors en Division d’honneur (2012) avant une étape très constructive au club de Bletterans de 2014 à 2018.
Pour le nouveau coach de l’AS Sagy, Josselin Henriot, la présence de Moukaila Goga ne peut que fortifier un ensemble déjà de bon niveau. « Pour nous, Moukaila Goga constituera cette saison un atout clé dans notre système de jeu. Il peut évoluer sur toutes les lignes à un poste axial. De plus, il a pour lui cette expérience du haut niveau qui est censée beaucoup nous apporter. Il aura bien évidemment un rôle de leader au sein de notre formation. »
Un rôle de leader qu’il a assumé dès le premier match officiel, en Coupe de France face à Sornay, en marquant de la tête. Blessé à une cheville, il n’a en revanche pas participé au joli succès de ses partenaires face à Genlis ce dimanche (4-0).