La deuxième demi-finale de la 30ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 jouée ce jeudi entre le pays organisateur, la Guinée  équatoriale et le Ghana, s’est soldée par la victoire des Black stars du Ghana sur leurs adversaires, 3 buts à 0.

Le Ghana affronte le pays organisateur pour tenter de rallier la finale de la Coupe d'Afrique des nations 2015.

Le Ghana mène 3-0 en demi-finale face à la Guinée équatoriale. Jordan Ayew sur penalty (41e minute), Wakaso (42e) et André Ayew (75e) ont été les buteurs ghanéens. Mais l'essentiel est ailleurs car cette rencontre n'a pu arriver à son terme à cause des spectateurs du Nuevo Estadio de Malabo qui ont envahi le terrain. Après une première demi-finale magnifique, la seconde a été synonyme de honte. Aucun blessé déclaré pour le moment mais la confusion a été totale avec notamment un hélicoptère des forces de l'ordre tout près d'atterrir sur la pelouse.

Critiqué par une partie des médias de son pays, l'attaquant des Black Stars du Ghana, Jordan Ayew, a vu son sélectionneur Avram Grant le défendre mercredi en conférence de presse. 

La Côte d'Ivoire bat la République démocratique du Congo. Yaya Touré a ouvert le score à la 21e mais Mbokani a égalisé à la 24e sur penalty. Mais Gervinho (41e) d'un tir placé du pied droit et Kanon (68e) ont donné la victoire aux Éléphants.

Réuni mercredi, le bureau fédéral de la Fédération tunisienne de football (FTF) a décidé de ne pas présenter des excuses officielles à la CAF. Mardi, en même temps qu'elle annonçait des sanctions financières à son encontre, la CAF avait exigé que l'instance lui envoye d'ici jeudi une lettre d'excuses afin de revenir sur « les insinuations de partialité et de manque d’éthique à l’encontre de la CAF et de ses officiels, ou à défaut de présenter des preuves irréfutables et tangibles pour étayer les propos injurieux » à son égard.