Victorieuse sur le fil de la Zambie (2-1) après avoir été menée, la Tunisie a pris une option sur la qualification sans fournir un match enthousiasmant. Comme saisis par la peur au ventre, le Cap-Vert et la RD Congo se sont neutralisés (0-0). 

Gervinho regrette son geste et l’a fait savoir aux supporters de la Côte d’Ivoire. Face à la Guinée mardi, le milieu offensif de l’AS Rome avait donné une claque au milieu guinéen Naby Keita. Un geste qui lui avait valu d’être expulsé.

Le Cameroun et le Mali n'ont pu se départager (1-1) lors du premier choc du groupe D de la CAN 2015, mardi à Malabo. Ce score va rassurer la Côte d'Ivoire, tenue en échec un peu plus tôt par la Guinée (1-1), l'équipe considérée comme la plus faible de la poule.

Le Burkina n'a plus de gaz Le onze de départ n'a pourtant pratiquement pas changé depuis la CAN 2013, qui vit les Etalons atteindre la finale et devenir vice-champions d'Afrique. Le style de jeu, non plus, n'a pas beaucoup évolué. Et pourtant, le Burkina Faso n'a toujours pas marqué le moindre but après 180 minutes de jeu dans cette CAN 2015.

Michel Dussuyer , le coach de la Guinée « On est un peu sur la frustration parce qu'on laisse filer le match au moment où on avait le contrôle des événements avec l'exclusion de Gervinho. On se fait rattraper sur une action en plein axe. On n'a pas non plus été très efficace devant. On n'a pas su enfoncer le clou. Faire match nul contre la Côte d'Ivoire reste un bon résultat. Il faut reconnaître qu'en première période, on a concédé des occasions et on n'est pas malheureux de mener. On a peut-être manqué d'expérience dans la gestion de notre avance. »