En convoquant un groupe élargi de 31 joueurs, pour la CAN 2015, Avram Grant a dévoilé sa première liste en tant que sélectionneur du Ghana. Certains anciens sont absents, et quatre nouveaux font leur entrée. Analyse. 


« Bien se classer à la CAN 2015 et gagner l’édition 2017 », tels étaient les objectifs annoncés par le Ghana à l’intronisation d’Avram Grant au poste de sélectionneur. Force est de constater que l’entraineur israélien suit à la lettre cette perspective. Un groupe jeune (24.8 ans de moyenne d’âge) encadré par certains cadres qui ont fait leur preuve, a été convoqué pour préparer l’édition 2015. 31 joueurs participeront à un stage à l’issue duquel seul 23 joueurs seront préservés. L’équipe présente un secteur offensif bien fourni avec Acheampong, les frères Ayew, Gyan, Waris, Atsu… Mais elle semble un peu légère au niveau des lignes arrières, et sans véritable leader. Kevin Prince Boateng, Sulley Muntari et Michael Essien sont logiquement écartés suite aux incidents internes au groupe qui avaient émaillé la Coupe du Monde, en juin. Kwadwo Asamoah est également forfait en raison d’une blessure, tout comme Adam Kwarasey, non convoqué.

Quatre nouveaux, huit anciens pensionnaires de L1

Pour les remplacer, l’ancien entraineur de Chelsea a fait appel à quatre nouveaux : Daniel Amartey, Enoch Kofi Adu, Ibrahim Moro et Kwesi Appiah. Si les deux premiers connaissent une sélection logique au vu de leurs prestations en championnat et en compétitions européennes (respectivement l’Europa League avec le FC Copenhague, et la Ligue des Champions avec Malmö), les deux suivants sont plus surprenants. Ibrahim Moro jouait pour l’AIK Solna jusqu’à la semaine dernière, date à laquelle son transfert pour le club kazakh du FC Kairat, a été annoncé. Quant à l’homonyme de l’ancien sélectionneur ghanéen, il évolue sur le front de l’attaque de Cambridge, en quatrième division anglaise. Un choix d'autant plus surprenant que John Antwi est en pleine bourre. L'attaquant d'Ismaïly est en tête du classement des buteurs du championnat égyptien, avec 11 buts en 14 journées. Absents depuis plus de 18 mois en sélection, Alfred Duncan et Franck Acheampong font leur retour. Samuel Inkoom est bien présent dans la liste élargie, malgré son parcours chaotique des dernières saisons. L’ancien joueur de Bastia fait partie des huit Ghanéens onvoqués ayant foulé les pelouses de Ligue 1 avec les frères Ayew, E.Adu, J.Boye, Jonathan Mensah, M.Rabiu, A.Waris.

Tout le monde devra être performant pour réussir à s’extirper du groupe de la mort, logé à Mongomo et comprenant également l’Algérie, l’Afrique du Sud et le Sénégal.

Nicolas Kohlhuber