L’histoire de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) s’est répétée. Comme en  1992, les Eléphants de la Côte d’Ivoire et les Black stars du Ghana se sont neutralisés 0 but partout à l’issue des 120 minutes d’une finale âprement disputée.



Après 90 minutes qui se sont soldées par un nul et vierge, les deux (2) équipes se sont encore neutralisées à la fin des prolongations sans qu’aucun but ne soit marqué d’un côté comme de l’autre. L’arbitre gambien a donc renvoyé les deux finalistes à se départager aux tirs au but.

 A  l’issue de cette séance  pour départager les deux équipes ouest africaines,  comme en 1992, la Côte d’Ivoire a, pour la deuxième fois, gagné cette coupe d’Afrique, la 30ème édition, devant le Ghana.


 La revanche des deux (2) fils d’Abedi Pelé, André et Jordan Ayew n’a pas eu lieu. Le gardien de but des Eléphants de la Côte d’Ivoire, Koppa Barry s’est montré impérieux en arrêtant deux (2) tirs au but  sur onze (11) et en marquant le 11ème, côté ivoirien.