Les Congolais ont remporté la "petite finale" de la Coupe d'Afrique des Nations 2015 face au pays organisateur à l'issue de la séance de tirs au but (4-2).Ils y ont cru jusqu'au bout. La Guinée équatoriale, pays organisateur au pied levé suite à la défection du Maroc et qualifié en demi-finale suite à pénalty injuste accordé contre la Tunisie, a failli finir sur le podium de la Coupe d'Afrique des Nations 2015.

Dans un format particulier - séance de tirs au but directement après les 90 minutes réglementaires sans prolongations -, ni la Guinée équatoriale ni la République démocratique du Congo n'ont réussi à se départager dans le temps additionnel. Du coup, c'est la "séquence" la plus incertaine et la plus ingrate du football qui s'est déroulée dans un stade de Malabo quasiment vide.

 


Et à ce petit jeu-là, c'est la sélection du portier mythique Robert Kidiaba, 39 ans, qui s'est imposé. Le raté de Balboa sur le premier tir au but puis l'arrêt du gardien de but congolais a permis à la RDC de se qualifier.

Les équipes de départ :

RD Congo : Kidiaba - Mbema, Mongongu, Zakuani, Kasusula - Mpeko, Makiadi, Kage, Mabwati - Bolasie, Bokila.

Guinée équatoriale : Ovono - Rui, Sipo, Vasquez, Iyanga - Zarandona, Owono, Kike Boula, Balboa - Nsue, Belima.