Le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du Monde 2018, grâce à son succès sur l’Afrique du Sud (0-2), vendredi à Polokwane. Si l’Afrique du Sud mettait d’entrée le pied sur le ballon et déroulait un jeu de passes remarquablement huilé,

la première incursion de Mbaye Niang faisait passer un frisson dans les tribunes du Peter Mokaba Stadium (8eme). La deuxième occasion allait être la bonne pour les Lions de la Teranga. Sur une récupération haute, Sadio Mané lançait idéalement Diafra Sakho. Tout en sang froid, l’avant-centre réussissait le geste parfait pour devancer la sortie de Khune (12eme, 0-1). Les hommes d’Aliou Cissé allaient ensuite subir excessivement, et se faire peur. Sur une frappe de Themba Zwane non captée par Khadim Ndiaye, Percy Tau était tout surpris de voir revenir le ballon dans ses pieds et ne parvenait pas à profiter de l’aubaine (25eme). Le portier des Lions était ensuite sauvé par sa transversale, quand Lebogang Manyama surgissait plein axe pour conclure une limpide action collective (29eme).

SADIO MANÉ LE DÉTONATEUR

Le Sénégal n’inquiétait l’AfSud que sur de rares contres. Un seul allait suffire pour lui assurer le break : Sakho profitait d’un contre favorable pour s’échapper côté droit et centrer en retrait pour Mané. La frappe du joueur de Liverpool, repoussée du pied par Khune, ricochait sur l’infortuné Mkhize et allait mourir au fond des filets du gardien sud-africain (38eme, 0-2). Sans se décourager, les Bafana Bafana continuaient à déployer leurs combinaisons en passes courtes. Un coup franc de Manyama était claqué au-dessus de sa barre transversale par Ndiaye (45eme). Le jeu était sud-africain, mais les buts sénégalais : la seconde période de ce match donné à rejouer par la FIFA était tout entière contenue dans ce paradoxe. Moins joueurs mais plus tueurs, les Lions de la Teranga décrochaient leur ticket pour le Mondial 2018 et rejoignaient le Nigeria et l’Egypte en Russie. La sixième journée de ce groupe D, la semaine prochaine, comptera pour du beurre. Quinze ans après l’avoir disputé en tant que joueur, Aliou Cissé a atteint l’objectif de conduire le Sénégal en Coupe du Monde.

Les onzes de départ :
Afrique du Sud : Khune – Mkhize, Gould, Daniels, Hlanti – Furman, Mokotjo – Manyama, Zwane, Vilakazi – Tau.

Sénégal : K.Ndiaye – Gassama, Kouyaté, Koulibaly, Sabaly – Ndoye, S.Sané, Gueye – Mané, Sakho, Niang.