Login Form

Kossi Agassa (Togo)
Sans club depuis l’été dernier, Kossi Agassa manque logiquement de compétition. Contre le Maroc, cela s’est beaucoup vu. Jamais dans le bon tempo, le portier togolais a donné l’impression de flotter. Jamais décisif sur les coups de pied arrêtés finement distillés par Fayçal Fajr, le gardien de but n’a pas su retarder l’échéance de l’égalisation alors que son équipe avait ouvert la marque. Que certains imbéciles aient tenté de s’en prendre à sa maison n’en est pas moins lamentable.

Faouzi Ghoulam (Algérie)
Sur le flanc gauche d’une défense identifiée comme le maillon faible de l’équipe algérienne, Faouzi Ghoulam fait généralement figure de valeur sûre. Signe que rien ne va plus pour les Fennecs, le joueur de Naples s’est troué tout au long de la rencontre face à la Tunisie (1-2). D’une remise de la tête complètement ratée, suivie d’une faute dans sa surface, l’ancien Stéphanois a offert sur un plateau le but du break à des adversaires qui n’en attendaient sans doute pas tant. À l’envers, comme la plupart de ses coéquipiers.


Adama Traoré & Serge Aurier (Côte d’Ivoire)
Les deux latéraux ivoiriens ont fait preuve face à la RD Congo (2-2) d’un laxisme coupable. En déficit d’agressivité défensive, insuffisants dans l’apport offensif, les hommes de couloir ont été nettement en deçà des attentes. Impliqué sur les deux buts encaissés par son équipe, le joueur du PSG a été particulièrement décevant.

Pub

Partenaires


DMC Firewall is developed by Dean Marshall Consultancy Ltd