Luis Fernandez a annoncé lundi sur RMC qu’il quittait son poste de sélectionneur de la Guinée d’un commun accord avec sa Fédération. « On se quitte bons amis », a précisé l’ancien entraîneur du PSG.

L’aventure de Luis Fernandez en Guinée n’aura pas duré bien longtemps. A peine un an après son arrivée, le technicien français (56 ans) a annoncé lundi qu’il quittait ses fonctions de sélectionneur. « On a pris la décision (avec la fédération) de se séparer à l’amiable, d’un commun accord, a soufflé Fernandez sur les ondes de RMC, où il occupe un rôle de consultant. On se quitte en bons amis. Je laisse mon poste. Il y a eu pas mal de rebonds et de changements. Je suis sur le marché. » L’ancien coach du PSG ou de Reims aura dirigé huit matchs du Syli national, pour quatre victoire, trois nuls et une défaite. Mal engagée dans les éliminatoires de la CAN 2017 (3eme du groupe L), la Guinée est en revanche qualifiée pour la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, après avoir sorti la Namibie au deuxième tour. Fernandez a précisé que son staff resterait pour le match contre le Swaziland, programmé le vendredi 3 juin et décisif pour la qualification à la prochaine CAN.